Pourquoi aller voir un psychothérapeute ? Qui rencontrer ? Est-ce le bon moment ?

Ces trois questions sont les trois grandes questions que chacun se pose lorsqu’il ne va pas bien et se demande si consulter un.e psy serait approprié. Il y a toujours…
Lire la suite

Ces trois questions sont les trois grandes questions que chacun se pose lorsqu’il ne va pas bien et se demande pourquoi aller voir un psychothérapeute serait approprié…

La question « Qui rencontrer » est la plus facile :

Vous ne vous tromperez pas si vous choisissez quelqu’un avec qui vous vous sentez en confiance, c’est-à-dire, lorsque vous ressentez que cette personne est prête à s’investir réellement pour vous aider. C’est quelque chose qui se ressent très vite, dès le premier rendez-vous, voire dès le premier échange téléphonique.

« Est-ce le bon moment ? »

Vous savez, c’est le fameux « kairos », qui désigne l’instant T, le moment juste ou l’opportunité à saisir ! Là encore c’est votre ressenti qui va vous guider. Essayez de vous poser la question différemment : que se passe-t-il si j’attends, si je remets à plus tard ? Mais attention, à force de se le demander, on n’agit pas. Il y a de la peur là-dessous, une peur qui n’est pas toujours consciente. Le moment idéal n’existe pas : vous vous sentez prêt.e ou pas. Avez-vous besoin de vous sentir prêt.e à 100%, c’est aussi une autre façon de différer, non ? En général, dès le premier rendez-vous, on ressent si c’est bon ou pas. Exprimez vos craintes, vos doutes, vos inquiétudes, vos espoirs, vos attentes, la personne qui vous accueille est là pour vous écouter avec bienveillance !

« Pourquoi aller voir un psychothérapeute ? »

Les motifs personnels, relationnels, familiaux, professionnels, sont nombreux. Prenons quelques exemples :

  • Je n’arrive pas à me faire des ami(e)s,
  • J’ai le sentiment de ne jamais être à ma place,
  • Je ne sais plus comment faire avec les femmes,
  • Il faut que je change pour sauver mon couple,
  • Je suis émétophobe, est-ce que ça se soigne ?
  • J’ai peur des examens,
  • Je suis trop dans le mental
  • Je suis obsédé.e par mon travail,
  • J’ai envie de tout envoyer valser,
  • Je suis en permanence fatigué.e : j’ai fait des examens médicaux, mais tout est ok.
  • Je suis hypersensible et j’ai trop d’émotions.
  • Je manque totalement de confiance en moi,

Et d’autres :

  • J’ai peur de changer de vie (en couple, au travail, à la retraite),
  • Depuis mon opération/divorce je veux tout changer,
  • Je voudrais changer de vie, je ne sais pas comment m’y prendre,
  • Je ne veux plus être l’esclave (de mon couple, de mes enfants, de mon job, de mes parents),
  • J’ai des addictions et je veux arrêter ça,
  • Je vis une relation toxique,
  • Je refuse de vieillir,
  • Sans mon chien je suis perdu.e,
  • Ma vie n’a pas de sens,
  • Je voudrais savoir qui je suis.

Autant de sujets et bien d’autres que j’ai eu à prendre en charge, sachant qu’à chaque fois, c’est une personne qui vient avec sa demande et pas qu’une difficulté à résoudre ou un problème/symptôme à faire disparaître. Il faut se sentir en confiance avec votre thérapeute, c’est fon-da-men-tal et c’est un déclencheur pour faire sauter un blocage, une inhibition, de vieilles croyances, et pour que les choses bougent. Alors, vous aurez l’impression d’entrer dans une autre dimension, vous oserez être vous-même. C’est ce que je vous souhaite du fond du cœur. Le travail sur soi est un processus intérieur toujours porteur de transformation.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *